Les Guides d'Espagne | Guide de Sevilla

Guide de Sevilla

Quoi faire et visiter à Sevilla?

Sevilla Sevilla est située au centre de l’Andalousie et au sud de l’Espagne. C’est une ville très bien connectée. Elle est la seule ville espagnole de l’intérieure avec un port de premier ordre, autant pour les croisières comme pour les lignes régulières de marchandises. L’aéroport international de San Pablo a été bâti par l’architecte Rafael Moneo, il est situé à 10 Km de la capitale. La gare des trains de Santa Justa bâtie par les architectes Cruz et Ortiz, elle est considérée une des meilleures de l’Espagne. Elle a de connexions nationales et internationales. En plus, sa ligne de l’AVE, train d’haute vitesse met à Seville à 2’30 h. de Madrid.

A Sevilla il fait très chaud en été. Nous sommes en train de parler de 40º à 45º , à cause de cela nous vous conseillons de la visiter en printemps ou en hiver ou en automne. Peut-être le printemps est le meilleur moment à cause des odeurs et de parfums des fleurs et du climat. En hiver il fait une température très douce.







 
 



 





 

 





 
 


Sevilla Sevilla, pareil que les autres villes andalouses, elle est un mélange de cultures et de styles qu’ils cohabitent sans aucun problème. Tout au contraire, ce mélange de styles est considéré comme une richesse et une particularité. A Sevilla les restes romaines et sur tout les arabes se mélangent avec le style renaissance avec la plus grande naturalité.

La rivière Guadalquivir est le signe d’identité de la ville de Sevilla, elle la partage en deux. Depuis l’Expo'92 elle est navigable à nouveau et elle a récupéré son activité commerciale.

Histoire de Sevilla.

Tout au début des temps, Sevilla à suivie les assauts des phéniciens, des grecs et des carthaginois. Après, Sevilladans l’année 205 a.J.C. les romaines ont conquît et occupés ses terres faisant fuir aux carthaginois. Les romaines l’ont nommée Híspalis et l’ont fait une province Bétique. C’est dans cette période quand ils ont bâti de monuments comme : la Torre del Oro, la Giralda. Dans l’année 712 d.J.C., Híspalis a été occupée par les musulmans la nommant Isbiliya. Pendant cette période d’occupation musulmane a eu lieu un grand développement culturelle et économique et ils ont passé à dépendre du Califato de Córdoba.

Dans le XI ème. siècle ils sont arrivés les Almorávides (musulmans du nord de l’Afrique, de la famille des berbères). Il a été une période très riche pour l’économie, l’architecture et la culture.
En 1248, le roi Fernando III de Castilla a vencu aux musulmans récupérant la ville de Sevilla pour les chrétiens et il s’y installât.

En 1504 les Rois Catholiques ont fondés la Casa de Contratación, pour contrôler les richesses arrivant du nouveau monde. Dans le XVI ème.siècle ils ont construit de bâtiments si importants comme : la Cathédrale et la Giralda, la Casa de Pilates, la Casa de las Dueñas, la Colegiata del Salvador, la Casa de Contratación (actuellement c’est l’ Archive Général des Indes).

Les siècles XVII et XVIII ont été des siècles de décadence et le XIX ème. siècle est passé inaperçu. C’est au XX ème. siècle lorsque Sevilla a remonté et elle a tirée l'attention mondial à nouveau avec l’Exposition Universelle de 1929. A partir de ce moment là, Sevilla est devenue le centre économique et politique de l’Andalousie.

Sevilla Promener par Sevilla

Sevilla
a quatre cartiers très importants à remarquer, mais surtout Los Arenales et Santa Cruz, endroit où ils sont situés tous les monuments:

Cartier de los Arenales: c’est le cartier de l’ancien port de Sevilla et de l’arsenal et chantier naval. Il y a eu un fait qu’il a marqué profondément ce cartier et c’est qu’au XVII ème siècle la rivière s’est embourbée et la navigation et le commerce maritime ce sont arrêtées jusqu’au XX ème siècle. C’est juste avant de l’Expo'92, qu’ils ont débouché et nettoyé la rivière pour la faire navigable à nouveau et le cartier à retrouvé son activité. Ce fait a conditionné la vie du cartier. C’est aussi le cartier où ils sont placés la Plaza de Toros de la Maestranza (les arènes) amenant beaucoup d’ambiance pendant la saison des corridas; la Torre del Oro, actuel Musé Maritime, placé au bord de la rivière Guadalquivir; le Théâtre de la Maestranza; l’Eglise de la Magdalena; l’Hôpital de la Carité; la Maestranza de Artillería (l’armée); la Avenue Cristóbal Colón

Cartier de Santa Cruz: ce cartier a été bâti sur un ancien cartier juif. C’est le cartier romantique et joli de Sevilla. Ce sont de rues étroites, de maisons jolies, de patios tranquilles et pleins de fleurs. Cela fait le cartier idéal pour se promener et sentir les parfums des fleurs à oranger (flor de azahar) si caractéristique de cette ville. Dans ce cartier ils sont situés: la Cathédrale et la Giralda, la Plaza del Triunfo, los Reales Alcázares, la Marie, l’Archive des Indes, la Casa Pilatos, l’ Hôpital de Venerables, le Callejón del Agua, les rues de la Pimienta, la rue de las Sierpes (c’est la rue plus connue et commerciale de Sevilla), rue de la Cuna, de Tetuán, de Jovellanos, de Pedro Caravaca…

Cartier de Triana: c’est le cartier ancien de la ville. Il est situé au sud du centre ville. Il s’agît du typique cartier aux rues étroites et aux sols empierrés, où on vend de l’artisanat et on y respire l’histoire. Il y a de bons bars de Tapeo et de restaurants où on mange un bon poisson frit (pescaíto frito). Dans ce cartier habitait Cristóbal Colón au XV ème. siècle. Il s’y trouve situé aussi le Monastère chartreux de Sainte Marie de las Cuevas dans l’ Isla de la Cartuja.

Cartier de la Macarena: il est situé au nord de la ville. C’est un cartier plein d’églises et de couvents mudéjares et baroques, de bars et de bistrots anciens, de l’ancien Hôpital de la Cinco, actuellement le siège du Parlement d’Andalousie.


Choses à visiter à Sevilla

  • Châteaux et Palais:
    • Reales Alcázares et Jardins: le roi Pedro I se fit bâtir son palais en 1364, sur l’ancien Alcázar, qu’il existait depuis la période d’occupation arabe. Le Palais fut bâti en deux ans et toute son enceinte, qu’elle est comme un labyrinthe de jardins, de demeures de style mudéjars, patios. Après et avec le temps, chaque roi ajoutait quelque réformes ou agrandissement. Les Rois Catholiques, Carlos V (qui a fêté ses noces avec Isabel de Portugal là-bas, il a fait bâtir quelques chambres plus luxueses) et Alfonso XIII. Le plus remarquable est le suivant :
      • Jardins de los Alcázares: il est composé par plusieurs espèces d’arbres, qu'ils donnent beaucoup de fraîcheur, d'espèces de fleurs très jolies, de bassins, de fontaines, de pavillons et de terrasses...
      • Salons de Carlos V: il est composé de chambres, de salons et une chapelle personnelle pour le roi. Tout décoré avec de carrelages et de tapisseries du XVI ème. siècle.
      • Salon de Embajadores: il date de 1427. Le plus spectaculaire de ce salon est la voûte faite en bois doré et entrelacée.
      • Façade du Palais Carlos V: il est de style mudéjar, merveilleux!.
      • Patio de las doncellas: à remarquer les atauriques fait par artisans de Granada.
      • Patio del Yeso: il est un jardin exquis et sophistiqué dans lequel on conserve les planches ou chaussés et les canaux d'irrigation de l'ancienne chaussé almohade du XII ème. siècle.
      • Patio de la Muñecas: ce patio et les chambres à côté forment le centre domestique. On l'appelle Patio de Muñecas à cause de deux visages de poupées sculptées sur un des arcs.

    • Sevilla Torre del Oro: placée dans l'Avenue de Cristóbal Colón. Il est situé dans le cartier d' El Arenal. Il faisait partie de l'enceinte de la muraille des Reales Alcázares dans la période musulmane. Il fut bâti en 1220 comme tour de guet. Il y avait une tour idéntique située de l'autre côté de la rivière et elles étaient unies par une grosse chaîne. De cette façon ils empêchaient le pas des bateaux ennemis, lorsqu’ils voulaient remonter la rivière sans permission. La petite tour de la coupole a été ajoutée en 1760. On lui a donné le nom de tour d'or ou dorée, parce qu'elle était recouverte de petits carrelages dorés. A ce tour on lui a donné de différentes utilités, actuellement elle est le siège du Musé Maritime.
    • Palais Arzobispal: XVI-XVII, il est la résidence officielle du clergé.
    • Casa de las Dueñas: palais du XVI ème.siècle. C'est la résidence de la Duchesse d'Alba. Elle a un patio merveilleux, prototype des patios andalous. Il y a des oeuvres d'arts exceptionnelles dans ce palais.
    • Casa de Pilatos: placée Plaza Pilatos, 1. Il est de style mudéjar. Ce Palais est la résidence des Ducs de Medinacelli. C'est une maison merveilleuse avec des jolis jardins et des patios charmants. Le palais a une collection de sculptures romanes et grecques très importantes.
    • Palais de San Telmo: placé dans l'Av.de Roma. Il est placé dans le cartier de Santa Cruz, juste en face de l'emblématique Hôtel Alfonso XIII. Il fut bâti en 1682 comme Ecole Naval, la 1er en Espagne pensée pour les officiers plus hauts placés, marins et pilotes. En 1849 il est devenu la résidence des Ducs de Montpensier. La duchesse était la sœur de la reine Isabel II. Le Parc de María Luisa faisait parti du palais. Actuellement, le palais est le siège de la Présidence de la Junta de Andalousie (du gouvernement autonome). A remarquer : le portail de style churrigueresque réalisé par Leonardo de Figueroa en 1734.
    • Palais de la Condesa de Lebrija: c/ Cuna. Il appartient à la Comtesse de Lebrija. Il fut bâti au XV ème. siècle. Dans son rez-de-chaussée il y a une collection de sculptures et de mosaïques originaires des ruines d’Itálica.
    • Tour de Don Fabrique: c/ Santa Clara, 40. Il s’agît d’une tour défensive de style romantique et gothique.

  • Cathédrale et Eglises:
    • Sevilla Cathédrale et la Giralda: elle fût bâtie sur les restes d’une ancienne mosquée aux origines almohades. La Tour de la Giralda et le Patio de los Naranjos faisaient partie de la mosquée et c’est-ce qu’il est resté de l’ancienne enceinte arabe. La Cathédrale a été bâtie entre 1402 à 1502. Elle est la troisième cathédrale plus grande du monde entier. Son style est gothique. D’elle il faut remarquer : le Retable majeur: présidé par la vierge titulaire de la cathédrale la Vierge de la Sede, il est composé par 44 panneaux en or taillés par des sculpteurs flamands et espagnoles des XV et XVI ème. siècle ; la Sacristie majeur : avec de tableaux de Murillo ; la Porte de la Asunción : de style gothique, sur la pierre du tympan est sculpté l’image de la Vierge de l’Assumption ; l’Eglise del Sagrario : chapelle du XVII ème siècle, actuellement elle est utilisée comme paroisse ; Chapelle majeur, à remarquer les grilles du XVI ème. siècle et le retable. Cristóbal Colón est enterré la-bàs depuis 1891, avant il l’était enterré à l’Eglise de Sainte Ana.
      • La Giralda: elle fut bâtie en 1198 et elle avait la fonction de tour de guet. En 1568 elle lui fut réformée la partie supérieure, par l’architecte Hernán Ruíz lui donnant la forme actuelle.
      • El Patio de los Naranjos: il est un patio plein d’orangers et une fontaine. Dans cette fontaine les musulmans se lavaient les pieds et les mains avant d’entrer prier dans la mosquée.
    • Eglise de la Magdalena:c/ San Pablo, 10. Iglise baroque bâtie par Leonardo de Figueroa en 1709. Elle fut bâtie sur une ancienne église mudéjar, la Chapelle de la Quinta Angustia, que c'est-ce qu’il reste d’elle est placée à gauche de la porte principal; dans cette église fut baptisé Murillo en 1618. A remarquer: les fresques de Lucas Valdés, le Saint Domingo en Soria de Zurbarán placé dans la chapelle Sacramental.
    • Hôpital de Venerables: Plaza de los Venerables, 8. Il est situé dans le cartier de Santa Cruz. Il fut bâti par l’architecte Leonardo Figueroa entre 1675 et 1695. Il était un asile pour les prêtes âgés. Actuellement et suite à une réforme, il est devenu un Centre Culturelle dédié à Salles d’Expositions. A remarquer : l’Eglise de l’Hôpital de style baroque, avec de fresques de Juan de Valdés Leal et son fils Lucas Valdés ; les sculptures de Saint Fernando et de Saint Pedro ont été réalisées par Pedro Roldán ; le Retable de l’Autel Majeur.
    • Couvent de l’ Encarnación: Plaza de la virgen de los Reyes. Il est situé dans le Cartier de Santa Cruz. Il est un couvent agustin et on le connaît par le Couvent de Sainte Marta, parce qu’il a été bâti sur les restes de l’Hôpital de Santa Marta. En 1385 il fût fondé par Fernán Martínez. A remarquer : l’Eglise de style mudéjar du XIV ème. siècle, cette église est dédiée à Sainte Marta.
    • Basilique de la Macarena: c/ Bécquer, 1. Elle est située dans le cartier de la Macarena. Elle est dédiée à la Vierge de l’Esperanza Macarena. Elle a été bâtie dans l’année 1949, par Aurelio Gómez Millán en style néobaroque. Elle est située juste à côté de l’Eglise de San Gil du XIII ème siècle, laquelle garde l’image de la Vierge jusque la date de la construction de la nouvelle basilique. L’image de la Vierge de l’Esperanza Macarena a été taillée par Luisa Roldán, de l’école sévillane. Les vêtements et les bijoux de la vierge sont exposés dans le Musé de la Hermandad.
    • Couvent de Santa Paula: c/Santa Paula, 11. Il s’agît d’un Couvent de clôture. Le Couvent est un mélange de styles mudéjar et renaissance. Dans le couvent il y a d’importantes peintures baroques. Les religieuses de clôture font de bonnes pâtisseries et de confitures, que les gens peuvent les acheter à travers le tour du couvent. On peut visiter le musé d’objets et œuvres d’art religieux.
    • Paroise de San Pedro: c/ Doña María Coronel, 1. Elle est située dans le cartier de la Macarena. Chez cette église cohabitent les styles avec la plus grande naturalité : la tour est mudéjar, le clocher est baroque, le Portail principal est baroque. Elle fut bâtie dans le XIV-XV ème. siècle. Le peinte Diego Velázquez fùt baptisé là-bas en 1599.
    • Couvent de Santa Teresa:
    • Couvent de Santa María:
  • Musés:
    • Musé d’Art Contemporain: il est situé à La Cartuja.
    • Enceinte Monumental de La Cartuja: Isla de la Cartuja, Av. Américo Vespucio, 2. Elle est située dans le cartier de Triana. La Cartuja de Santa María de las Cuevas, c’est un ancien Monastère fondé en 1400 et c’est où Cristóbal Colón s’est réfugié et il a travaillé. Au XIX ème. siècle ils ont expulsé aux religieux du Monastère et ils l’ont transformé en usine de céramique. Il a été réformé quand ils ont été crées tous les pavillons de l’Isla de la Cartuja pour l’Expo’92. Actuellement, il est le siège du Musé d’Art Contemporain.
    • Musé des Beaux Arts: Il est placé dans l’ancien Couvent de la Merced reformé en 1612 par Juan de Oviedo. A remarquer : ses trois patios pleins d’arbres fruitiers et de fleurs ; son église baroque et sa collection de peintures et de sculptures d’énorme valeur artistique. La collection embrasse dès le Moyen Age à l'Age Moderne et elle est composée surtout sur les peintres espagnoles du Siècle d’Or : Murillo (La Servilleta : une vierge avec son enfant peint sur une serviette), Juan de Valdés Leal, Zurbarán,……
    • Musé de Carruajes: c/ Vírgen de la Consolación, 4. Il est placé dans Instituto Hispano Cubano, actuellement le siège du Royal Club de Enganches de Andalucía. Dans ce musé sont exposés toute sorte de chariots, de chat d’assault, de carrosses, de chariots couverts,…Ainsi que les harnois et les timons pour attacher les chevaux. C’est très intéressant si vous êtes un amant des chevaux.
    • Musé Marítimo: il est placé dans la Torre del Oro, Avenida de Cristóbal Colón, dans le cartier del Arenal.

     

  • Parcs et Jardins:
    Sevilla
    • Parc de María Luísa: ce parc faisait partie du Palais de San Telmo, ancienne Ecole Naval (voir Palais de Sant Telmo), laquelle avaient été la résidence officielle à Sevilla des Ducs de Montpensier. Luisa Fernanda d’Orléans était la sœur de la reine Isabel II. En 1893 la duchesse a cédé le palais et les jardins à la ville de Sevilla pour qu’ils puissent bâtir un grand parc . Ils ont appelé à Jean Forestier, le paysagiste français qui avait dessiné le Bois de Boulogne à Paris, pour qu’il s’en occupe et afin qu'il soit prêt pour l’Exposition Universelle de 1929. Le plus remarquable sont : la Plaza de España : avec de carrelages de toutes les provinces espagnoles et la Place d’América : où se trouvent placés le Musé des Arts et Costumbres Populares (ethnographie espagnole). Tout près se trouve le Musé Archéologique placé dans un pavillon neorenaissance des Beaux Arts. Ces deux là ont été réalisés par Aníbal González.
    • Parc Thématique de Isla Mágica: il est situé dans le Pavillon d’Espagne dans l’Ile de la Cartuja. Il s’agît d’un parc thématique rappelant la vie à Sevilla au XVI ème. siècle, endroit de sortie des pionniers et découvreurs du Nouveau Monde. Profitant de l’infrastructure de l’Expo’92, en 1997 il a été inauguré ce parc d’attractions, avec de lacs, bassins, restaurants …tout ce qui fallait pour amuser bien les gens.
    • Isla de la Cartuja: elle est située dans le cartier de Triana. Aux alentours de la Cartuja de Santa María de las Cuevas bâtie en 1400 (voir l’enceinte Monumental de la Cartuja). Ils ont fait bâtir de pavillons et de salles d’expositions pour héberger aux pays participants dans l’Expo’92. Actuellement, ils ont transformé les pavillons en salles d’expositions, musés et zones de loisirs. Là-bas ils sont placés : le Musé d’Art Contemporain, le Pavillon de la Navegación, un Musé Maritime, une copie du bâteau Victoria (celui de Juan Sebastián Elcano), les cinémas Omnimax (écran semi-circulaire de 24 mts. de diamètre).

     

  • Bâtiments et Monuments remarquables:

      Sevilla
    • Hôpital de la Caridad: c/Temprado, 3. Il a été créé au XV ème. siècle par Pedro Sanchez Falconete, mais jusqu’au XVII ème. siècle il ne se fit pas connaître. Actuellement, il est une résidence du 3ème. âge. L’église de l’enceinte hôpitalier est de style baroque sévillan. A remarquer : le patio carré du XVIII ème. siècle, les fontaines avec de statues italiennes représentant la Vierge de la Carité et la Vierge de la Merced ; un arc du XIII ème. siècle ayant appartenu aux anciennes arsenals; dans l’église il y a plusieurs tableaux des meilleurs peintres du XVI ème. siècle: Valdés Leal, Murillo,..
    • Ayuntamiento: Plaza Nueva s/n. La Mairie est située dans un des bâtiments de style renaissance plus importants de l’Espagne. A remarquer : la salle capitulaire, où ils sont sculptés les visages des Rois d’Espagne sur la façade de style plateresque donnant sur la rue San Francisco. La façade de l’ouest est de style neoclássique et à son intérieur il y a un mélange de style maniériste et gothique. Il y a de tableaux de Velázquez, Valdés Leal et Zurbarán.
    • Archive Generale des Indes: Av. de la Constitución. Il est placé dans l’ancien bâtiment de la Lonja (la bourse de commerce) et situé dans le cartier de Santa Cruz. Il s’agît d’un bâtiment du XVI ème. siècle construit en 1598 par l’architecte Juan de Herrera. Il garde tous les documents concernant les voyages au Nouveau Monde, à la conquête et colonisation d’Amérique. En 1785 le roi Carlos III a eu l’idée d’archiver et rassembler tous ces documents et les garder. Ce légat est composé par : 86 millions de manuscrits et 8.000 cartes, lettres de Felipe II, de Cristóbal Colón, Hernán Cortés et Cervantes.
    • Hôpital de Venerables: Plaza de los Venerables, 8. Il est situé dans le cartier de Santa Cruz. Il a été bâti par Leonardo Figueroa comme asile pour héberger et s’occuper des religieux âgés. Actuellement et suite à une réforme, il est devenu un Centre Culturel, avec quelques salles d’expositions. A remarquer : l’Eglise de l’Hôpital de style baroque, avec de fresques de Juan de Valdés Leal et son fils Lucas Valdés; les sculptures de San Fernando et de San Pedro réalisées par pedro Roldán; le retable de l’Autel Majeur.
    • Real Fábrica de Tabaco: c/ San Fernando, 4. Cette usine de tabac a été bâtie entre 1728 et 1771. Au XIX ème. siècle ils produisaient les ¾ des cigarettes consommés dans toute l’Europe. Il est le bâtiment plus grand de l’Espagne suite à celui de El Escorial. Actuellement, il fait partie de l’Université de Sevilla.
    • Plaza de Toros de la Real Maestranza: Paseo Cristóbal Colón. Les arènes de Sevilla a son entrée principale par cette adresse ci-dessus. Elles sont situées au cartier de l’Arenal. Elles ont été bâties en 1881 en style baroque. Son architecture est splendide et elle vaut bien d’une visite. Ces arènes enssemble avec celles de Las Ventas de Madrid, sont les plus importantes de toute l’Espagne. Par la partie ouest elle est placée la Porte du Prince, c’est par là où ils sortent les maestros (toreros) sur les épaules des subalternes, les jours du plus grand succès. Dans l’enceinte des arènes il est placé le Musé Taurino. (corcernant le monde des taureaux).
    • Théâtre de la Real Maestranza: Il est situé dans le cartier de l’Arenal, juste à côté des arènes. Il a été bâti en 1991 par les architectes Luís Marín de Terán et Aurelio del Pozo. Il est le siège de l’Orchestre Symphonique de Sevilla. Dans ce théâtre ils jouent de pièces d’opéra et de danse.
  • Sevilla Fêtes: la fête plus importante de toutes et la plus connue mondialement est la Feria de Abril. Elle est fêtée deux semaines avant le Dimanche de Résurrection. Dans l’enceinte des foires, ils installent plein de casetas (espèces de baraques ou de chapiteaux en toile typique pour faire la fête). Il y a de casetas privées et d’autres publiques, dans lesquelles on danse, on mange, on fait la fête…à partir de 13 h. et pendant toute la soirée, chaque jour pendant une semaine. Les gens se promènent à pied, à cheval ou en carrosse, avec les habilles typiques. Ils assistent aux arènes aux corridas de toros à la Plaza de la Maestranza. C’est toute une tradition et un rituel se répétant chaque année.

  • La Semaine de Pâques o Semana Santa en Sevilla comme on l'appele en Espagne. Parfois tombe en mars et d’autres en avril et elle va du Dimanche des Rameaux au Dimanche de Résurrection. Chaque Confrérie sorte ses images processionnelles, il en y a plus d’une centaine soit de Vierges ou de Christes. En défilant par les rues de Sevilla ils chantent de saetas (chant religieux flamenco) et cela fait l’acte plus émouvant si possible. Ces processions sont très sérieuses et on peut sentir la fois et la dévotion des gens, surtout le Vendredi Saint où les Vierges de la Macarena et la Vierge de Triana sortent de ses églises. (voir Photos Semana Santa en Sevilla).

  • Corpus Christi, il est fêté en mai/juin, cela dépendra de l’année. Ils fêtent aussi: les carnavals de Fuentes de Andalucía, les nombreuses foires et fêtes locales, les corridas de toros, les cicles de flamenco comme le Festival de Cante Jondo de Mairena et celui de la Puebla de Cazalla, les pèlerinages de toutes les Confréries qui marchent vers le village del Rocío les jours avant à la Pentecôte traversant rivières, chemins et villages.

Achats: à Seville on peut acheter toute sorte de complèments relationnés avec le monde du cheval: de chapeaux andalous, de bottes à revers, de bottes à l’écuyère, d’articles bourreliers et de selliers pour les chevaux ; de la charcuterie et de fromages andalous ; de vêtements de flamenco ; de chapeaux ; d’évantails ;de mantones de Manila (châles de Manile, richement brodés et très reputés); de pâtisseries ; de l’artisanat (dans le cartier de Triana); de tableaux (les dimanches sur la place du Musé des Beaux Arts, ils vendent ses travaux les peintres débutants ; de timbres et de monnais sur la place del Cabildo ; de l’huile d’Olive de Carmona ; des olives sévillane ; de la manteca colorá (saindoux rouge typique de l’Andalousie et de l'Extremadura, ils s'y font de tartines pour le petit déjeuner); le mantecados y polvorones de la Estepa (gâteaux au saindoux typiques du village de la Estepa).


Hôtels et logements: Voir Guide de Hôtels de Sevilla

Villes de Sevilla:

  • Osuna
  • Carmona
  • Tres Hermanas
  • Ecija
  • Alcalá de Guadaira
  • Camas
  • Utrera
  • Morón de la Frontera
  • Lebrija
  • Estepa

Contrées et villages de Sevilla:

  • Contrée del Aljarafe: ouest de Sevilla. Terre de potagers, d’orangers et de vignobles. Aussi c’est une région marecageuse et de montagnes. Zone residéncielle juste à côté de Sevilla.
    • Sanlucar la Mayor
    • Santiponce: cité romaine de ITALICA: elle fut fondeé en 206 a.J.C. par Escipión L’Africain, c’est une des villes plus anciennes de l’Hispania Romaine. Elle fut très importante dans le II et III ème. siècle d.J.C.. Dans cette ville sont nés Trajano et Adriano, le dernier fut empereur de Rome. Beaucoup des bâtiments construits par eux ils ont disparus grâce au changement du parcours de la rivière Guadalquivir pendant la période d’occupation musulmane. On peut visiter en assez bon état: l'amphithéâtre, une partie de la muraille, 2 thermes: la Casa de la Exedra et la Casa de Neptuno; Traianeum; la maison de Trajano; les thermes majeures; la Casa del Planetario. Tous les objets trouvés dans les gisements sont exposés dans le Musé Archéologique de Sevilla.
    • Umbrete
    • Ginés
    • Palomares
  • Contrée de la Campiña: c'est la zone plus grande, elle représente le 1/3 de la province. Zone très riche en restes archéologiques: dolmenes, restes romanes, musulmanes. Ainsi qu'en l'agriculture, la chasse et les vétails.
    • Osuna: Murailles ibéres. Cité romaine. Au XVI ème. siècle elle s'est fait remarquer grâce à la famille Téllez Girón, Ducs d'Osuna, parce qu'ils ont fait bâtir en 1539 la Collegiate de Santa María, de style baroque et elle est décorée avec de peintures de José de Ribera; le Palais du Marquis de la Gomera.
    • Ecija: Aux origines tartesses s.VIII a.J.C. La ville a vecu le máximum de spléndeur dans la période d'occupation romane. On peut voir les restes de la ville "Augusta Firma Astigi". En 1966 a été déclaré Ensemble Historique et Artistique. On l'appele "la poêle de l'Andalousie" à cause des hautes temperatures de l'été. A remarquer: ses 11 clochers baroques de ses églises: Eglise de Santa María, Eglise de San Juan (en carrelages de couleurs),...A remarquer aussi: le Palais du Comte de Aguilar de style baroque; le Palais de Peñafor de estilo baroque.
    • Los Molares: restes musulmanes.
    • Utrera: restes musulmanes.
    • Alcalá de Guadaira: dólmenes.
    • Carmona: restes d'une cité romane et d'une forteresse musulmane; Porte de Sevilla del Alcázar de Abajo, la Mairie de style renaissance du XVIII ème. siècle; l'Eglise de Santa María La Mayor du XV ème siècle bâtie sur une ancienne mosquée de laquelle le patio est bien conservé; l'Alcázar de arriba, ancien Palais residence de Pedro I el Cruel, actullement Hôtel Parador National; Nécropole Romane.
    • Marchena: restes de forteresse musulmane.

  • Contrée de la Estepa: c'est une contrée située dans la contrée de La Campiña.
    • Estepa: murailles et forteresse musulmanes. Eglise del Carmen, de style baroque, avec sa façade blanche et noir. Ce village est connu par ses pâtisseries: le mantecados et polvorones (de pâtisseries faites avec de saindoux)
    • Gilena:
    • Aguadulce: endroit tyique de vacances. Eglise de San Bartolomé du XVIII ème siècle.

  • Contrée de la Marisma:
    • Aznarcazar

  • Contrée de la Sierra Norte: Parc Naturel: sa flore: de chêne-lièges, d'ormes, de saules, chênes; sa faune: de lynx, d'aigles royales et de vautours.
    • Alanís: gisements romanes du Cerro del Hierro.
    • Cazalla de la Sierra: SIERRA MORENA: Chaîne de montagnes de Sierra Morena, qu'elle est partagée entre Sevilla y Córdoba. Elle est située à façon de barrière naturelle protectrice entre Extremadura et La Mancha. Elle a une faune et une flore intéressante, cette dernière composé principalement par de bois de pins et de chênes rouvres. Le village plus important dans la province de Sevilla est Cazalla de la Sierra. Il est un village habituel pour passer les week-end les Sévillans.
    • Constantina: Juste à côté de Cazalla de la Sierra. C'est une ville tranquille est jolie, avec de paysages merveilleux.
    • Guadalcanal
    • El Ronquillo: zone de lacs (Los Lagos del Serrano), de bassins (Bassins de la Cala), marécages (Marais de la Minilla).
    • La Puebla de los Infantes
    • Las Navas de la Concepción: zone de chasse, riche en jambons ibériques étant donné qu'elle est une région d'abattages de porcs et ils font des charcuteries. Zones de pêche aussi et l'entourage idéal pour observer les oiseaux.
    • San Nicolás del Puerto: restes d'une cité celta de Iporci, nommée Villa Fortunada par les romaines, à cause des gisements d'argent qu'il y a dans la région.

  • Contrée de la Sierra Sur: de montagnes beaucoup plus hautes (1.100 mts.). Restes archéologiques de l'Epoque Calcolíthique, paléolithique, neolithique, phénicienne, celtique, romane, arabe, etc... Idéal pour pratiquer les sports d'haute montagne, d'aventure, marche de montagne, équitation, bicyclette de montagne, pêches, chasse...
    • Reserve Naturel du Peñón de Zaframagón
    • Martín de la Jara: la Reserve Naturel de la Laguna del Bosque, réserve d'oiseaux aquátiques, en plus il y a la Cueva de Castellar (grottes).
    • Morón de la Frontera: église paleocrhétienne wisigothique.
    • Pedrera: la Sierra de la Cruz (chaîne de montagnes) et le Arroyo del Búho (d'eaux thermals).
    • El Coronil: architecture militaire du Moyen Age.
    • Pruna et Algamitas: c'est où ils sont situées les montagnes plus hautes de la Sierra del Tablón: pic d'El Terril de 1129 mts. et le pic du Peñón de Algamitas de 1100 mts..

  • Contrée de la Vega:
    • Alcalá del Río
    • Alcolea del Río
    • La Algaba
    • Tocina

Si vous voulez nous contactez ou ajouter quelques informations, écrivez-nous à: euroresi@euroresidentes.com

Liens utiles

 

Guides d'autres provinces et dans autres villes de l'Espagne
Guide d'Alicante Guide d'Almería
Guide d'Avila Guide de Barcelone
Guide de Badajoz Guide de Cáceres
Guide de Cádiz Guide de Cantábria
Guide de Castellón Guide de Cuenca
Guide de Girone Guide de Granada
Guide de Guipúzcoa Guide d'Huesca
Guide des Iles Baléares: Mallorca, Ibiza , Menorca , Formentera Guide des Iles Canaries:
Tenerife, Gran Canaria, Lanzarote, Fuerteventura
Guide de Jaén Guide de Lérida
Guide de Madrid Guide de Málaga
Guide de Murcia Guide de Navarre
Guide de Pamplona Guide de Salamanca
Guide de Segovia Guide de Sevilla
Guide de Tarragone Guide de Teruel
Guide de Toledo Guide de Valencia
Guide de Zamora Guide de Zaragoza
Búsqueda personalizada
RSS
comments powered by Disqus
Compartir en Facebook
Twitter
Google
LinkedIn
Email