Les Guides d'Espagne | Guide de Pamplona

Guide de Pamplona

Quoi faire et visiter à Pamplona?

La ville de Pamplona

Pamplona est une ville ne pas très grande, très agréable, très jolies et très verte. Elle a une population d’environ 200.000 habitants. Elle est une des villes européennes avec plus de zones vertes. Elle a 11 millions de m2 de zones vertes au centre ville comme les parcs de : Taconera, Biurdana, Del Mundo, Mendillorri, Aranzadi, Yamuguchi... Mais peut-être le plus important, c’est la récupération des 11 Km. de zone verte au bord de la rivière Arga et qu’ils traversent la ville de nord au sud. Il est devenu une zone de jardins et de parcs de plaisir. Tous eux offrent aux habitants de Pamplona une qualité de vie enviable. En plus du patrimoine historique et monumental faisant de cette ville un endroit merveilleux et attrayant pour les visiteurs. Son offre gastronomique est très attrayante aussi.







 
 



 





 

 







Pamplona est une ville industrielle et de services, avec un urbanisme très bien tracée par le plan Cerdá (comme l’Ensanche de Barcelone,c'est à dire agrandissement de la ville de façon quadrillée). Elle est un ville de congres et ses universités sont connues internationalement, ne pas seulement par ses cours, mais par ses recherches : Université Publique, Université de Navarre et Université à Distance.

Pamplona est située à 449 mts. sur le niveaux de la mer. Elle est baignée par 3 rivières : Arga, Alorz et Sader. Elle est située dans la Cuenca de Pamplona (vallée) et entourée complètement par des suites de montagnes. Cette emplacement géographique conditionne directement dans son climat, lequel est temperé, mais humide. C’est un climat méditerranéen et atlantique à la fois : il n’est ni trop froid ni trop chaud.

Son emplacement fait qu’elle soit très bien placée parmi les grandes ville du nord de l’Espagne et son réseau de routes et autoroutes, qu’elle soit très bien communiquée avec : la France à moins d’une heure ; avec San Sebatián à 87 Km ; avec Logroño à 92 Km. ; avec Vitoria à 94 Km.. Les aéroports internationaux de Vitoria, Bilbao et Biarritz ne sont pas loin. Son aéroport de Noaín fait que de vols intérieures, mais il a de vols chaque jours à destination de Barcelone et de Madrid, d’où ils peuvent connecter d’autres vols internationaux.


Son Histoire

Dans le siècle Ier. a. J.C. le générale Pompey occupât le primitif village vascón et il créât la Ville de Pompey (c’est de Pompey qu’il prend son mon) et il créât une capitale politique et religieuse pour l’Empire Roman. Au VI et VII ème siècle les wisigoth avaient essayé sans succès de l’occupée. Dans l’année 714 les musulmanes avaient essayé de l’occuper aussi, mais ils n’ont pas réussi occupant à la place la ville de Tudela. L’empereur Charlemagne avait réussi à occuper la ville détruisant une partie de la muraille, mais suite à la bataille de Roncesvalles où il avait été vencu, il est parti. Dans le IX ème. siècle, Pamplona avait été récupérée par le chrétiens. La dynastie Jimena créât dans le X ème siècle le Royaume de Pamplona. En 1164 lui changeât le nom par celui de Royaume de Navarre. En 1423 le royaume avait été pris par les français, par la dynastie des Capet, la Maison d’Evreux, avec le Roi Charles III et la reine Léonore de Castille. Ils ont unifié et consolidé le royaume. Ce sont eux qui ont fait bâtir la cathédrale. Au XVème. siècle ce royaume fut conquit par le Royaume de Castille et Aragon. Pendant les siècles suivants (XVI-XVII-XVIII èmes. siècles) les rois et les évêques successifs se sont occupés de bien protéger la ville de français, la fortifiant dans tous les sens. En 1828 se sont constituées les Cortes de Navarre.

A partir de 1905, ils ont démoli la partie sud des murailles pour laisser s’agrandir la ville à façon d’ensanche et construisant de beaux jardins et parcs. A partir de 1964 avec son Plan de Promotion Industriel il a changé complément le panorama de la ville. Elle est devenue plus active et entrepreneuse, développant l’industrie et les services.


Endroits à visiter à Pamplona

  • Les Murailles: Elles ont été bâties en 1512, à partir de l’annexion de la ville au Royaume de Castille et Aragon, afin de se défendre surtout des fraçais. Ils mantient ¾ parties début, la partie sud a été démolie en 1905, afin de laisser agrandir la ville. Elles ont été déclarées Monuments National en 1937. Actuellement, elles sont une enceinte muraillée avec de jardins où on peut se promener. Dans les murailles sont situés : la Ciudadela (la Cité), la Portail de France, le Portail de San Nicolás, Baluart de Redín, le Fort de San Bartolomé, les Arènes, les Jardins de Taconeras, les Jardins d’Antoniutti, le Portail Nuevo.
    • Ciudadela: Batie en 1571 par l’architecte Verbon et par ordre du Roi Felipe II. Ils restent débuts 3 balouarts des 5 d’origine. Dans la cité sont situés : Pabellón de Mixtos, Sala de Armas, Horno, Polvorín, Cuerpo de Guardia; tous dédiés à salles d’expositions ou à dactes culturels.

  • Places:

    • Place del Castillo: Il est le centre névralgique de la ville. C’et une place avec des arcades entourée de bâtiments des siècles XVII et XVIII. Elle est située juste au milieu entre le cartier ancien et le moderne.
    • Place de Rodeznos: (Av. Carlos III): De style baroque. Elle a été bâtie au milieu du siècle XX.
    • Place de los Fueros de Navarra: Place elíptique avec de zones vertes et de peintures. Elle a été descinée par Rafael Moneo et Estanislao de la Quadra Salcedo en 1970.

  • Ponts:

    • Pont de la Magdalena: Il fait partie du Chemin de Santiago.
    • Pont de San Pedro: Roman, reformé dans le Moyen Age.
    • Pont Rochapea ou Curtidores: utilisé par les voitures et par les piétons.
    • Pont de Santa Engracia: Gothique. Il connecte les cartiers de Rochapea et Curtidores.
    • Pont de Miluce: Roman. Reconstruit au XIX ème siècle.

  • Iglises:

    • Cathédrale Basíllique Santa María la Real: Elle a été bâtie au XIII siècle sur les restes d’une ancienne cathédrale romane et ils l’on terminé en 1525. Son extérieure est de style gothique, ainsi que ses nef centrales, néanmoins dans son intérieure ils cohabitaient de différents styles : la sacristie est gothique et rococó. La Vierge del Sagrario est installée sur l’autel majeur et devant elle les Rois de Navarre devaient prêter serment avant de prendre possession de la couronne. A remarquer : le cloître de style gothique européen de 1277 et 1472 ; le retable de la chapelle de Santa Cristina du XVI ème. siècle ; les chaises du Cœur sculptées par Esteban d’Obray ; la façade est de style néoclassique de 1800 ; une de ses cloches « La María » de 1584 a un poid de 12.000 Kgr. et elle est la deuxième cloche plus grande d’Espagne.
    • Eglise de San Nicolás: Eglise forteresse de 1231. Son style est roman de transition au gothique, avec quelques réminiscences cisterciennes. Elle a protégée à ses paroissiens assez souvent. Elle est située en plein cartier ancien.
    • Eglise de San Cernin o San Saturnino: Elle fut bâtie au XIIIème. Siècle par les Rois de Navarre ( à ce moment là français, c’est pour cela que son mon est en français). Elle est une église forteresse. A remarquer : la Chapelle de la Vierge del Camino du XIIIème. Siècle, elle est co-patronne de la ville et son style est baroque ; La Tour sud ou del Reloj avec son Gallico (girouette) tout au but, il est devenu l’emblème de la ville ; Pocico de San Cernin, il s’agît d’une plaque mise au sol en face de l’Eglise, qu’elle commémore les baptêmes que faisait San Cernin aux premier chrétiens.
    • Eglise de San Lorenzo Calle Mayor, 74: Elle fut bâtie en 1901 sur les restes d’une église baroque, par Florencio Ansoleaga. Son style est néoclassique sans grand valeur artistique, mais chez elle est située la Chapelle de San Fermín, laquelle est très importante pendant les fêtes des Sanfermines.

Musés:

  • Musé de Navarre: Cuesta de Sto. Domingo, s/n. Il est situé dans l’ancien Hôpital de Ntre.Dame de la Misericordia. Il y a 7.700 m2. d’expositions permanentes, temporaires et salles de conférences. Il héberge une collection de meubles navarres depuis 1910 et une collection d’art (peintures, sculptures, objets…), elle est présentée en 4 étages allant du Paléolithique jusqu’au XXème. siècle.
  • Chapelle Musé: realizé par Remiro de Goñi. Son style est gothique renaissance. Le portail est baroque de 1733. Actuellement elle héberge le Musé d’Art Religieux, de style renaissance et baroque.
  • Archive Municipal et Ancien Seminario de San Juan: c/ Mercado, 11.Bâtiment bâtie en 1734, de style baroque. Depuis 1984 il héberge l’Archive de l’histoire de la ville. A remarquer : sa Chapelle néogothique héberge depuis 1991 le Musé Pablo Sarasate.
  • Musé Pablo Sarasate: Chapelle néogothique située dans l’Archive de la Ville. Il héberge tout le légat que le peintre a laissé à la ville de Pamplona avant sa mort en 1893.
  • Musé Diocesano: Il est du XIVème. Siècle. Il est situé dans la Cathédrale. Il héberge d’objets religieux de tout Navarre : de sculptures, de peintures, d’orfèvreries…

Bâtiments remarquables:

  • Ayuntamiento: La Mairie est le bâtiment plus emblématique de Pamplona, il est de 1752. Il fut dessiné par José Zay y Lorda. Son style est baroque, les colonnes sont ioniques, doriques et corinthiens remarquables. Le typique chupinazo de la fête des Sanfermines se fait dès le balcon du 2ème. étage.
  • Palais de Navarra ou Diputación: Av. Carlos III, 1 /Plaza del Castillo. Son style est néoclassique de la 2ème. Moitié du XXème.siècle. Il a été bâti par José de Naguria. Il est le siège du Gouvernement de Navarre. A remarquer : le Salon du Trône, baroque ; le retable de la Chapelle ; la Séquoia géante du jardin ; le tableau du Roi Fernando VII peint par Francico de Goya.
  • Cámara de Comptos: Las Chambre de Comptes est située dans un Palais du Moyen Age du XIIIème. Siècle, lequel entre 1525 et 1836 fut le Tribunal de Comptes du Royaume. Depuis 1980 il est le siège le bureau autonome de Control de Comptes Publiques. Il héberge une collection de monais de Navarre de toutes les périodes. Il est le seul bâtiment à être gothique civil.
  • Palais Arzobispal Place Santa María la Real, 1. Elle a été bâtie en 1736. Son style est baroque de Pamplona et les portails sont de style churrigueresque. Actuellement, il est le siège de l’Archevêque, la résidence de l’Archevêque et l’Archive Diocesano.
  • Estatua de los Fueros: Paseo de Sarasate. Cette statue a été réalisée en 1903 par Manuel Martinez Ubago. Elle a été payée grâce à une suscription publique et comme protestation contre le gouvernement parce qu’il voulait supprimer les Fueros de Navarre (les lois navarres).
  • Palais de los Navarros Tafalla: c/ Zapatería, 50. Il est du XVIIIème. Siècle. Son style est l’architecture baroque des nobles. Il est le siège du Parlamento Nacional Vasco en Pamplona.
  • Ancien Audiencia ou Ancien Palais de Justice: Il a été bâti en 1892. Pendant le XXème. siècle il a été le Palais de Justice. Actuellement, il est le Parlamento de Navarra.
  • Palais Real et Archive General de Navarra: c/ Dos de Mayo. Il est situé dans le Cartier Ancien. Il a été bâti en 1190, par ordre du Roi Sancho VI le Savant. Pendant le Moyen Age fut la résidence des rois et des evêques : Carlos II, Felipe III, José Bonaparte…). Jusqu’à 1972 fut la Capitanie Générale de Navarre et le Gouvernement Militaire. Il a été restauré dernièrement par Rafael Moneo.
  • Palais Redín y Cruxat: c/ Dos de Mayo 31. Il a été bâti au XVIIème siècle. C’est une maison typique de style renaissance restauré. Il héberge l’Ecole de Musique Joaquín Maya.
  • Palais del Condestable: c/ Mayor, 2. Dans le passé il fut le siège de l’Archevêque et la Mairie, mais à la fin du mois XVIIIème. Siècle il l’a acheté le Duc d’Alba, Connétable de Navarre. Il a été déclaré Bien d’Intérêt Culturel. Il a été restauré comme Centre Civique.

Fêtes: Sanfermines: ils sont les fêtes le plus importantes et connues internationalement. Elles fêtent la Saint Fermín du 6 au 14 Juillet chaque année, le patron de la ville. Ces sont des jours dans lesquels se mêlent : les actes officiels, les actes religieux, los encierros (c’est le transport des taureaux à travers la poste jet en courrant usqu’aux Arènes, les taureaux font une course dans les rues dans laquelle les gens courent devant les taureaux jusqu’aux Arènes et ils jouent avec eux sans se laisser attraper), les corridas, la bonne table et les bons vins…Il font la fête dans la rue pendant une semaine.
Privilegio de la Unión: le 8 Septembre ils fêtent la signature de l’unification des trois peuples qui cohabitaient dans Pamplona et que le Roi Carlos III a unifié en 1423, le 8 Septembre.
San Saturnino: le 29 Novembre ils fêtent la Saint Saturnino ou Saint Cernin co-patron de la ville.

Si vous voulez nous contactez ou ajouter quelques informations, écrivez-nous à: euroresi@euroresidentes.com

Liens utiles

 

Guides d'autres provinces et dans autres villes de l'Espagne
Guide d'Alicante Guide d'Almería
Guide d'Avila Guide de Barcelone
Guide de Badajoz Guide de Cáceres
Guide de Cádiz Guide de Cantábria
Guide de Castellón Guide de Cuenca
Guide de Girone Guide de Granada
Guide de Guipúzcoa Guide d'Huesca
Guide des Iles Baléares: Mallorca, Ibiza , Menorca , Formentera Guide des Iles Canaries:
Tenerife, Gran Canaria, Lanzarote, Fuerteventura
Guide de Jaén Guide de Lérida
Guide de Madrid Guide de Málaga
Guide de Murcia Guide de Navarre
Guide de Pamplona Guide de Salamanca
Guide de Segovia Guide de Sevilla
Guide de Tarragone Guide de Teruel
Guide de Toledo Guide de Valencia
Guide de Zamora Guide de Zaragoza
Búsqueda personalizada
RSS
comments powered by Disqus
Compartir en Facebook
Twitter
Google
LinkedIn
Email