Guide de Cádiz

Quoi faire et visiter à Cádiz ?

Cádiz fait partie de la Commuté Autonome del'Andalousie. La Baie de Cádiz est située au sud de l’Espagne. A cause de son emplacement elle est presque complètement entourée par le Océan Atlantique et une petite partie par la mer Méditerranée. Son climat est moitié méditerranéen et moitié atlántique. Il ne fait mi trop froid ni trop chaud (34º máx. en été). Il pleut assez en hiver, sur tout dans la Sierra. La moyenne de température annuelle est de 18º. Une caractéristique de la province c’est le soufflement du vent de Levante, qui souvent se laisse sentir, en intensité moyenne.

Cádiz Chez Cádiz il n’y a pas du tout de ressources naturelle minéraux et en agriculture (à signaler les vignobles de Jerez de la Frontera et les Oliviers de la Sierra de Cádiz). En ce qui concerne les bétails, ils ont de troupeaux de moutons, de cochons et de taureaux.
Ses principales ressources sont l’industrie de la pêche, le commerce et le tourisme. L'industrie alimentaire: du sel, de dérivés du porc, de la charcuterie, de boîtes en conserve et salaisons. L’industrie portuaire, c’est son ressource plus importante, ainsi que la pêche. Ses ports principaux sont: Cádiz, San Fernando, Puerto Real, Puerto de Santa María, Chiclana de la Frontera et Algeciras.

Les principales municipalités sont: San Fernando, Puerto Real, Puerto Santa María, Chiclana de la Frontera et Cádiz. Cádiz a une population de 402.256 habitants et elle a une étendue de 592 Km2.

Cádiz est une province des plus agréables pour passer les vacances. C’est le coin choisi par les familles qui cherchent un endroit avec moins de monde que dans la Costa del Sol. Néanmoins, la province de Cádiz a aussi une bonne infrastructure hôtelière et de restaurants. Ses plages sont merveilleuses, très larges et sauvages, avec de dounes et de la végétation dounaire lui donnant un air tout a fait différent à celui de la Méditerranée. Ses eaux sont plus fraîches, que celles de la Méditerranée aussi, mais c’est un vrai plaisir de se promener et se baigner dans ses eaux si claires. Ses marées très prononcées laissant de petites piscines sur le sable font les merveilles des enfants. Ils peuvent construire son univers sans avoir besoin de papa et maman pour les soutenir et les surveiller de si près.

Histoire de Cádiz


Cádiz ou la petite tasse en argent, comme on l’appelle, elle est considérée la ville plus ancienne d’Occident. Grâce à son emplacement, elle s’est fait ambitionner par tous. Elle fut envahie et occupée par plusieurs peuples à travers des siècles. Malgré la légende sur si Hercule avait fondé la ville…A vrai dire il existe des vestiges montrant que dans l’année 1000 a.J.C. Cádiz était un établissement phénicien et ses ports de Cádiz et le Port de Sainte Marie faisaient partie de la route commerciale phénicienne dans l’Atlántique. Plus tard, les grecs, les carthaginois dans le 233 a.J.C., ensuite les romaines dans l’année 205 a. J.C.. A partir du siècle VIII a eu lieu l’invasion musulmane, dans laquelle le port d’Algeciras a pris beaucoup d’importance étant donné sa proximité avec l’Afrique. Plus tard, dans le XI ème. siècle, pendant la Reconquista, le roi Alfonso X le Sage l’a récupérée pour les chrétiens. Dans le XIII ème. siècle et sous l’influence d’Alfonso X le Sage, Cádiz a pris beaucoup d’importance par le fait qu’autant Cristóbal Colón comme les autres conquérants ont choisi les ports de Cádiz pour partir vers le Nouveau Monde, l’Amérique.

Cristóbal de Rojas au XVII ème. siècle fit bâtir la cité muraillée de l’actuel Cartier Ancien, ses monuments principaux, ses portes d’entrée à la cité, il fit développer la ville et grâce à lui ils ont dessiné le premier plan de Cádiz en 1609.

En 1713 et suite au traité de paix d’Utrecht l’Espagne a rendu le Peñón de Gibraltar aux anglais. Ce fait n’a pas endommagé l’expansion du commerce maritime de Cádiz.

Dans les siècles XVII et XVIII Cádiz a vécu une période très riche grâce à l’importance du commerce maritime avec l’Amérique et avec l’apparition de la libéralisation du commerce. Et c’est dans le XVIII ème. siècle, le Siècle d'Or, quand Cádiz a monopolisé le commerce d’ultramer. Il a commencé l’exportation des vins de Jerez par voie maritime. En 1861 a été crée la première ligne de train entre Seville et Cádiz, ce qui était très important pour le commerce, en spécial celui des vins de Jerez une fois de plus.

En 1812 pendant l’occupation des troupes françaises ils se sont réunis les Etats Généreux de Cádiz (dans l’Oratorio de Saint Felipe Neri) et il a eu lieu la première promulgation libérale du pays. Avec la promulgation de la Première Constitution Espagnole Cádiz est devenue le centre politique du pays.


Choses à visiter dans Cádiz:







 
 



 





 

 





 
 


Promener: Cádiz est une ville portuaire avec de boulevards, de places et de rues aussi charmantes que ses gens et ses si bien soignés jardins. C’est un plaisir faire un tour en ville et dialoguer avec les gens, parce qu’ils seront enchantés de pouvoir vous aider et vous donnerons toute sorte de renseignements avec son meilleur sourire. Les cartiers et les rues plus importantes sont :

  • Cádiz Cartier Ancien: c’est où ils sont agroupés les monuments historiques du XVIII ème. siècle. Cristóbal de Rojas les a fait bâtir pour protéger la ville des attaques maritimes, par ordre du roi Felipe II. Dans ce cartier sont situés : la Forteresse de Sainte Catalina, la Forteresse de Saint Sebastián, Puntales…Ce cartier est devenu le cartier commercial plein de petites boutiques, avec son ambiance portuaire :
    • lace Saint Juan de Dios: La Mairie est placée sur cette place.
    • Place d’ Espagne: pour fêter les Etats Généraux de Cádiz ils ont fait agrandir l’ancienne Place du Carbón et on lui a changé le nom. Sur cette place il est installé le monument aux Etats Généraux de Cádiz realisé par l’architecte Modesto López Otero et le sculpteur Aniceto Marinas.
    • Avenue du Port: Place de Sevilla: c’est où ils sont situés les monuments des Douanes et de RENFE (=SNCF) ; rue Plocia : c’est où il est placé le Palais de Congres ; Place des Tortues : il est placé le Palais de l’Hôtel de Ville ; le Port ; la Place de Saint Antonio : elle est placée l’Eglise de Saint Antonio de Padua de 1699, du baroque.
    • Alameda Apocada: sur ce boulevard elle est située la Baie de Cádiz; l’Alameda du Marquis de Comillas et d’ Apocada font partie du boulevard maritime; le Bastion de la Candelaria.
    • Place de Mina: il est situé le Musé Archéologique, l’Ecole des Arts Appliquée et des Métiers Artistiques, la Royale Académie des Beaux Arts.
    • Promenade Carlos III: ce boulevard est situé entre le Bastion de la Candelaria et la Plage de La Caleta là-bas aussi il est situé le Parque Genovés et le Grand Théâtre Falla
    • Place Saint Felipe Neri: l’Eglise de l’Oratoire de Saint Felipe Neri est située sur cette place
    • Plage de la Caleta: elle est la plage familial par excellence. Sur elle ils sont placés : les Châteaux de Saint Sebastien, le Château de Sainte Catalina et le Balnéaire de La Palma.

  • Porte Terre ou Ensanche ou Cartier Sud: ce cartier a été construit entre les années 50 et 60. La Zone Industrielle et d’autres faubourgs populaires.

  • Cartier du Pópulo: c’est le cartier ancien du Moyen Age bâti au XIII jusqu’au XV ème. siècle. L’Arc du Pópulo était la porte ouverte vers la mer et l’Arc de la Rose était la porte ouverte vers la terre. Dans ce cartier sont placés : le Théâtre Romaine, l’Arc des Blancs, la Cathédrale vieille, l’Eglise de Santiago…

  • Cartier de la Viña: le centre névralgique se trouve à la Place de Sainte Marie. Il est populaire et typique. Auparavant était un cartier humble, parce qu’il était situé loin du port et des magasins, mais actuellement c’est un cartier qui'il n'est pas si loin et c’est où ils ont lieu les Carnavals. Il faut remarquer d’autres aspects de ce cartier: son ambiance, car il est plein de bistrots pour manger de tapas, de restaurants où on peut manger des bons poissons et des fruits de mer; de bars et pubs « de copas » pour prendre un verre; il faut remarquer aussi une autre chose tout à fait différente. : l’Eglise de La Palma.

Palais et Châteaux:

  • Porte Terre: Bout de muraille avec deux bastions (Saint Roque et celui de Sainte Elene) bâtis dans le XVIII ème. siècle. La porte d’entrée à la ville est située juste au centre de la muraille et elle fut bâtie par les architectes Ignacio Sala et Juan Martín Cerroro. La porte fut dessinée par José Bernaola et elle fut montée sous la direction de Torcuato Cayón en 1852.
  • Château de Saint Sebastián: il a été bâti au XVII ème. siècle. Il est situé dans la Plage de La Caleta sur un petit îlot. Il a été bâti à fin de protéger la partie nord de la ville. Depuis 1908 il est placé un phare de 41 mts. d’hauteur dans son intérieur.
  • Cádiz Château de Sainte Catalina: il a été bâti au XVII ème. siècle, afin de défendre le côté nord de la Plage de La Caleta. Il est situé en face du Château de Saint Sebastien. Cristóbal de Rojas l’a fait bâtir par ordre du roi Felipe II dans l’année 1598-1621. Dans son intérieur elle est placée une chapelle de 1693 que le roi Carlos III l'a fait bâtir. Il a été une prison militaire. Actuellement, il est devenu une Salle d’Expositions, de Concerts de musique moderne et des atéliers permanents. Il appartient au Ministère de la Défense.
  • Bastion de la Candelaria: Il est situé à la Baie de Cádiz. Il a été bâti afin de protéger la partie nord-est de la ville. Il fut bâti en 1672.
  • Tour Tavira: c/Marqués del Real Tesoro, 10. Elle est placée au plus haut du cartier ancien. Actuellement, elle est une salle d’expositions. Auparavant, elle avait la fonction de surveiller l’horizon pour protéger aussi la ville. A remarquer : La Chambre Oscura (sombre), elle peut être visiter en groupes de 10 ou 15 personnes accompagnées et il ne faut pas y rester trop longtemps.
  • Théâtre Romaine: il vient d’être découvert en 1980. Il est situé dans le cartier du Pópulo, entre la Cathédrale vieille et l’Arc des Blancs. Il a été fait bâtir par le général Balbo pendant les temps de Julio Cesar, dans le siècle Ier a.J.C..
  • Bastions de Saint Roque et Sainte Elena: ils sont les Bastions placés à chaque côté de la muraille de Porte Terre (Puerta Tierra).
  • Arc des Blancs: il est situé à côté de la Cathédrale vieille, dans le cartier du Pópulo. C’est la porte orientale de la ville. Alfonso X el Savant l’a fait bâtir dans le XIII ème. sieclè. La porte a la forme d’arc en lancette et une voûte en plein cintre et elle donne vers le côté de Porte Terre.

Cádiz Cathédrale et Eglises:

  • La Cathédrale: cette cathédrale a mis 116 ans à se terminer. Ils ont commencé à la bâtir en 1722 et ils ont fini en 1838, l’année de sa consécration. Au long de ses années il y a eu 7 architectes différents et par conséquences plusieurs styles : Baroque dans la nef principal ; le frise Rococo ; Neo-classique : la façade, les tours, les coupoles, son 2ème. nef intérieure, ses retables et l’Autel Maître. Dans ses chapelles latérales il y a beaucoup d’œuvres d’Art d’une grande valeur artistique en provenance de la Cathédrale vieille et d’autres anciennes églises. Dans l’enceinte de la Cathédrale est installé le Musé de la Cathédrale (Voir dans Musés).
  • Cathédrale vieille ou Paroisse de la Sainte Croix: Elle est située dans le Cartier del Pópulo, à côté de l’Arc des Blancs. Elle fut la Cathédrale de Cádiz jusque 1838 date de la consécration de la nouvelle cathédrale. C’est le roi Alfonso X le Savant qui l’avait fait bâtir sur une ancienne mosquée. Elle a été semi détruite plusieurs fois. De l’original il reste seulement la voûte de croisière gothique de la chapelle de baptême et l’arc d’entrée. En 1602 Cristobal de Rojas l’a fit réformer s’occupant de la décoration de l’intérieur Torcuato Cayón.
  • Eglise du Couvent de Notre Dame del Rosario et Saint Domingo de Guzmán: temple bâti au XVII ème. siècle par Antón María Calafate et Bartolomé Ruíz et il fut réformé en 1666 par Luis de Lojo. Dans le XX ème. siècle on l’a restauré à nouveau. A remarquer l’impressionnant retable réalisé en marbre de Genève.
  • Eglise de Notre Dame des Remedios, du Couvent de Saint Francisco: Elle a été fondé par l’ordre franciscaine dans le XVI ème. siècle, mais il a suivi plusieurs réformes dans les XVII et XVIII ème. siècles. Il s’agît d’un temple très simple.
  • Eglise de Saint Agustín: Il fut fondé par l’ordre des augustins dans l’année 1617, son style neo-classique.
  • Eglise de l’Oratoire de Saint Felipe Neri: Plaza San Felipe Neri. Il s’agît d’un ancien temple bâti en 1688 au 1719 par Blas Díaz, son style neo-classique. Dans la période d’occupation française il est devenu l’endroit des réunions des Etats Généraux de Cádiz. Dans ses mûrs, elle a été promulguée la première Constitution Espagnole de 1812. Ses mûrs sont décorés avec les dalles funéraires des députés « doceañistas » partisans de la Constitution Espagnole de 1812. Elles ont été installées pendant le centenaire des Etats Généraux. Dans la crypte qu’il y a à l’intérieur ils ont été enterrés les députés. A remarquer : la peinture de l’autel maître réalisée par le grand maître Murillo.
  • Cádiz
  • Eglise Oratoire de la Santa Cueva (sainte grotte): c/ del Rosario, E. Il s’agît d’une petite chapelle en style neo-classique. Elle a une décoration très luxueuse. A remarquer: 3 tableaux de Goya, La Coupole illuminée avec de lunettes soutenus par des colonnes ioniques.
  • Eglise de La Palma: elle est située dans le cartier de la Viña. Elle est du XVIII ème. siècle, de style baroque. On peut la voir depuis la plage de La Caleta. Elle réveille beaucoup de foi.
  • Paroisse de Saint Antonio de Padua: Elle a été bâtie au XVII ème. siècle et réformée dans le XVIII et XIX ème. siècles. Son style est baroque. C’est bizarre chez Cádiz, mais elle a été bâtie sur une grande place et on peut l’admirer de loin.
  • Paroisse de la Divine Pastora (Bergère): elle a été bâtie en 1733 par Fray Isidoro de Sevilla, religieux capucin, afin d’établir chez elle la Compagnie Spirituel du Saint Rosario. Tout de suite après, elle s’érige en Hermandad de la Divine Bergère grâce à Fray Tomás del Valle.
  • Eglise de Notre Dame des Angustias, del Caminito: c’est une merveilleuse chapelle située dans l’Alameda dans le cartier Ancien et elle est placée en haut d’une falaise offrant des vues merveilleuses. Elle est dédiée à la Vierge des Angustias. Elle fut bâtie en 1701 par Fray Pablo de Cádiz et elle fut le siège de la Compagnie Spirituel du Saint Rosario et elle fut dédiée aussi à la Vierge del Camino (du chemin).


Musés:

    Cádiz
  • Musé Archéologique: il est situé dans la Place de Mina. Il est placé dans un bâtiment du XIX ème. siècle et il fut bâti par l’architecte Juan Daura.
  • Musé Ecole des Arts Appliquées et des Métiers Artistiques: il est situé dans la Place de Mina.
  • Musé de la Royale Academie des Beaux Arts: il est situé dans la Place de Mina. Il héberge une collection d’Art Phénicien et Romane : sarcophages, anthropomorphe et de la peinture espagnole des XVII au XIX ème. siècle, spécialement de Murillo et Zurbarán.
  • Bibliothèque de Cádiz: Plaza San Antonio. Elle fut bâtie par Diego Filguera en 1858 en style élisabéthain. Depuis 1974 jusqu’il y a très peu, celui-ci était le siège des thèmes sur Cádiz.
    Musé Municipal: c/Santa Inés/à côté de l’église de Saint Felipe Neri. Il a été inauguré en 1912 par le maire Cayetano del Toro. Son architecte fut José Cabrera Torre. Ce musé héberge toute l’histoire de la ville. A remarquer: la maquette d’ivoire commandée par le roi Carlos III.
  • Musé de Cádiz: Plaza de Mina. Il fut bâti par Juan Daura. Son style est neo-classique de 1838. Il est placé dans le même bâtiment que l’Académie des Beaux Arts et l’Ecole des Arts Appliquées et des Métiers. Il a trois départements : Archéologie, Beaux Arts et Ethnologie.

Cádiz Bâtiments Remarquables:
  • La Mairie: Plaza de San Juan de Dios. Son style est neo-classique et il fut bâti en 1799 par l’architecte Torcuato Benjumea. En 1861 elle a été reformée et agrandie lui donnant un style élisabéthain par l’architecte Garcia del Alamo.
  • Gran Teatro Falla: Paseo Carlos III. Il fut bâti en 1871 par Garcia del Alamo, mais il a été brûlé une grande partie. En 1886 a commencé sa reconstruction et elle a fini en 1905 par l’architecte Juan Cabrera de la Torre. Son style et neo-mudéjar.
  • Marché Central: Plaza de las Flores. Il fut bâti en 1837 par l’architecte Juan Daura. Son style est neo-classique et plus tard il a été agrandi par Torcuato Benjumea.
  • Chambre de Commerce: c/ Antonio López/plaza de Mina. Il fut bâti en 1801 par José Gabarrón. Son style est neo-classique. Il fut le siège de la Banque d’Espagne avant d’être celui de la Chambre de Commerce.
  • Casino Gaditano: plaza San Antonio, 15. Il fut bâti en 1848, mais en 1857 l’architecte de la Vega l’a réformé à l’intérieur en style élisabéthain.
  • Banque Aramburu: Plaza San Antonio, 1. C’est un palais de style éclectique- historiciste, avec quelques touches modernes. Pendant plus d’un demi siècle il a été le siège de la Banque Aramburu Hermanos.
  • Casa Aramburu: c/ Veedor, 3. Il s’agît d’une maison-palais du XVIII ème. siècle. Elle fut réformée dans la 2ème. partie du XIX ème. siècle en style élisabéthain. Elle était la résidence de la famille Aramburu, propriétaire de la Banque. La maison est merveilleuse, très luxueuse et magnifique. Il faut remarquer : la chapelle, le salon principal, les marbres, les peintures, les bonzes, les miroirs et les lampes de cristal. C’est un vrai musé.
  • Ancienne Usine de Tabac: c/ Plocia. Elle a été bâtie par ordre du roi Felipe V. Son style est neo-mudéjar. Actuellement elle est le siège du Palais de Congres. L’usine fut bâtie par Federico Gil de los Reyes. Elle vient d’être réformée avec les dernières techniques et installations les plus modernes. Elle est placée en plein centre du cartier ancien, tout près de la Mairie.
  • Rectorat de l’Université de Cádiz: c/Atocha,16. Son style est neo-classique. Il a été bâti au XIX ème. siècle. Il fut le siège des 5 coorporations. En 1980 il a été reformé et depuis il est le siège de l'Université de Cádiz. Il est placé dans le centre ville.
  • Palais de la Députation: il est situé dans l'ancien Palais des Douanes du Port. Son style est neo-classique de l'année 1765 et son architecte fut Juan Caballero.
  • Balnéaire de La Palma: c/ Duque de Nájera, 3. Il est le siège du Centre d'archéologie Subáquatique. Il est situé à la Plage de La Caleta.
  • Bâtiment de la Poste: Plaza de las Flores. Il fut bâti en 1925. Son style est régionaliste avec quelques touches modernistes.
  • Archive Histórique Provincial: il est situé dans une maisons palais du XVI ème. siècle appellée la Casa de las Cadenas.
  • Prison Royale: Elle est situé dans le Cartier de Campo del Sur, à côté de Puerta Tierra. C'est un bâtiment de style neo-classique bâti par Torcuato Benjumea et Juan Daura. Actuellement il est le siège des Tribunals de Cádiz.
  • Casa Lasquetti: c/ santa María, 11. Cette maison a été bâtie au XVIII ème. siècle en marbre, son style est l'architecture baroque.
  • Cádiz Casa del Almirante: Plaza San Martín. Elle est située dans le Cartier del Pópulo. Ce Palais appartient à l'Amiral Don Diego de Barrios. Il s'occuppait au commerce indien au XVII ème. siècle. A remarquer: la façade est merveilleuse réalisée en marbre de Génève, elle fut dessiné par Andreoli et elle fut monté par García Narváez.

Parcs et Jardins:

  • Parc Genovés: Ce jardin a été crée dans le XIX ème. siècle, avec l'agrandissement du Boulevard del Perejil, il était un boulevard existant entre la muraille et les casernes de la Bomba et du Campo Santo (cimetière). Il est composé par beaucoup d'espèces d'arbres apportés des terres américaines.

Monuments:

  • Aux Etats Généraux de Cádiz: de 1812: Plaza de España. Il a été bâti par l'architecte Modesto López Otero et par le sculpteur Aniceto Marinas en 1912 à 1929. Il s'agît de deux statues en bronze représentant la Paix et la Guerre, plus une pilastre centrale sur laquelle il est écrit le texte de la Constitution, entre autres éléments.
  • Antonio Gades: Cet important danseur espagnol était né à Cadiz et à sa mort ils ont voulu lui rendre un homage avec la création de cette statue.

Achats: Chez Cádiz il faut acheter de vins (Appellation d'Origine.), de charcuteries ibériques, de fromages séchés à la sierra (aux montagnes), de l'huile d'olive et du vinaigre. Les marchés de nourriture traditionels sont: le Marché Central de Abastos, le Marché de la Merced et le Marché de San José.

Concernant l'artisanat chaque ville a ses spécialités:

  • Ubrique et Prado del Rey: ils sont très connus par la maroquinerie.
  • Grazalema: couvertures en laine et de ponchos.
  • Jerez: articles pour garnir les chevaux et des articles sommeliers pour les caves.
  • Medina Sidonia, Setenil, Bornos et Vejer: osier, roseau et paille.
  • Torre Alháquime: paniers en osier et espadrilles.
  • Algodonales: guitarres et cornemuses et musettes faites artisanales.
  • Arcos de la Frontera et Conil: éramiques.
  • Alcalá de los Gazules et Espera: bottes à l'écuyère.
  • Prado del Rey et Benamahona: meubles.
  • Sanlúcar de Barrameda: ébénisterie et meubles en acajou.
  • Chiclana de la Frontera: poupées régionales typiques andalouses.

 


Hôtels et logements: Voir

  • Guide d'Hôtels de la Provincia de Cádiz.

  • Ciudades de Cádiz:
    • Jerez de la Frontera
    • Algeciras
    • San Fernando
    • El Puerto de Santa María
    • Chiclana de la Frontera
    • Chipiona
    • Puerto Real
  • Comarcas y pueblos de Cádiz:
    • Bahía de Cádiz
    • Campo de Gibraltar
    • Bajo Guadalquivir
    • El Marco de Jerez
    • Jerez de la Frontera
    • La Janda
    • Sierra de Cádiz

Cádiz Province de Cádiz: Elle a 1.260 Km. de côte, dont 200 Km. de plages. Cádiz est la province plus méridionale de la Péninsule Ibérique. Elle mesure 7.385 Km2. et elle a 1 million d'habitants. Le plus important dans la province de Cádiz, ce sont les plages des eaux claires et propres, ses marée haute et base formant des petites piscines lorsque l'eau s'en va, cela fait les délices des enfants. Cádiz a toute sorte de plages: familialles, à la mode, vierges et dunaires, avec infrastructure, de petites cales, de grands étandus de sables...En plus le climat est parfait. En été, il ne fait pas aussi chaud que dans le reste de l'Andalousie. Pendant la journée en Août et Juillet elle arrive seulement à 34º et pendant la soirée les temperatures baissent.

Le vent de Levante et d'autres souflant souvent sur ses côtes permet de pratiquer des sports nautiques comme: le windsurf, le flysurf, la voile. On pratique beaucoup: la moto-aquatique, la natation, la pêche, la plochée sous marine.

La chasse est un sport très enraciné en Andalousie. Ils existent 60 réserves de chasse gardée dans la province.

Le golf est le sport à la mode comme par tout. Il y a 21 Golfs dans la province. En général, ils sont tous très bons et quelques un avec des installations extraordinaires comme c'est le cas de celui de Valderrama en Sotogrande et celui de Montecastillo à Jerez de la Frontera, où on joue de championats très importants comme la Ryder Cup. D'autres Golfs à Cadiz: La Dehesa de Montenmedio, Club Novo Sancti Petri, San Roque Club Old Course, San Roque Club New Course Golf, Real Club de Gold de Sotogrande,...

Dans la Sierra ou serranía et grâce à ses montagnes et au vent, il est habituel de pratiquer les sports d'aventure comme: le vol libre, le delta-plane, le parapente, le spéléologie, la bicyclette de montagne et l'équitation.
A Jerez de la Frontera est situé le Circuit d'Aumobilisme et la Royale Ecole d'Art Equestre, où vous pouvez voir un spéctacle magnifique. Il y a beaucoup de tradition avec les chevaux et l'hippique et il existent beaucoup d'Ecoles d'Equitation dans toute la province.

Il existent de bonnes écoles de flamenco étant donné que l'Andalousie est le bearceau de cette modalité de danse.

L'histoire a laissé d'importants vestiges sous tous les formes: ses habitudes, sa langue, sa gastronomie, sa langue, ses monuments et de restes d'anciennes cultures. Dès la prehistoire jusqu'à nos jours, Cádiz a gardé un patrimoine très important en: peintures rupestres, de restes phéniciens, romanes, grecs, musulmanes, mais sur tout, en peinture espagnole de Murillo, Zurbarán et Goya.

A l'heure de visiter la province de Cádiz, on peut faire plusieurs circuits différents dependant de vos préférences. Le plus connu et celui de la Route des Villages Blancs. Un autre, c'est la Route des villages romanes et l'autre la Route de la Côte. Cela dependra de ce dont vous aurez envie.

Villages et villes d'intérêt historique et monumental:

Route de los Pueblos Blancos (des villages Blancs)
: Mis à part, tous les richesses artistiques, qu'on peut visiter, nous allons vous parler un peu de la route qu'il ne faut pas manquer. Il s'agît de la Route des Villages Blancs: ils sont situés au nord de la province dans les montagnes (la serranía) de Cádiz. Ce sont des villages aux origines musulmanes mélange des cultures de l'Al-Andalus, romane, chrétienne et française (l'invasion française a eu lieu en 1810). Ils sont des petites maisons, encalées en blanc, avec une construction très caractéristique et en générale ces villages sont placés aux pieds d'une montagne ou sur la pente d'une montagne. Normalement, ces villages ont de restes musulmans et romanes à la fois et ils sont très riches en vestiges archéologiques. Depuis la prehistoire jusqua l'époque chrétienne. Toute cette région a été déclarée par l'UNESCO Reserve de la Biosphère. Nous sommes en train de parler de 19 villages de la serranía =montagne: Arcos de la Frontera, Bornos, Algar, Espera, Algodonales, Grazalema, Villamartín, Zahara de la Sierra, Olvera, Torre Alhámique, El Gastor, Setenil, Alcalá del Valle, Villaluenga del Rosario, Prado del Rey, El Bosque, Ubrique et Puerto Serrano:

  • Cádiz Grazalema: c’est le village où il pleut plus de toute l’Espagne. La Sierra de Líjar est parfait pour pratiquer les sports aériens. Canyon, La Garganta verde”.
  • Arcos de la Frontera: Château des Ducs d’Arcos, d’origine musulman. Eglise de Saint Francisco du XVI ème. siècle, Eglise de Sainte María de la Asunción du XIII ème. siècle. Gisement roman de la Sierra de Aznar, cité ibère romane et murailles, nécropole et maisons, systèmes hydrauliques, citernes, zones de dépuration de l’eau de l’époque romane.
  • Bornos: Palais de los Ribera, Château de Fontanar et ses jardins renaissance. Sports d’eau de haute montagne: la pêche, le canoë-kayak, l’aviron...
  • Algar: Eglise de Guadalupe du XVII ème. siècle.
  • Espera: restes d’une cité romane de Carisa Aurelia de l’époque du néolithique, deux nécropoles romanes, la muraille et un mausolée du II –IV ème. siècle. Château de Faletar, Eglise de Sainte María de Gracia du XVI ème. siècle.
  • Algodonales: c’est une des entrées au Parc National de Grazalema.
  • Villamartín: le Dolmen d’Alberite monument mégalíthique de 6.000 ans d’histoire.
  • Puerto Serrano: sports de montagne: équitation, marche de montagne, il y a une ancienne gare de train que jamais a été inaugurée. A Pozo Amargo : il y a un balnéaire et les restes d’un château et quelques moulins du XVI ème.
  • Olvera: déclaré Ensemble Historique et Artistique. Musé de la Frontera et Castillos, Peñon de Zagragés, c’est une réserve de vautours.
  • El Gastor: Musés des Usos et Costumbre (Habitudes et métiers), dédié au bandolier "el Tempranillo".
  • Setenil de las Bodegas: village dont les maisons ont été bâties dans les creux laissés par les eaux de la rivière sur les grosses pierres formant de cavités qu'ils ont profiter pour construir ses maisons.
  • Torre Alhámique: forteresse nazarí de laquelle il reste que la muraille. Eglise de Notre Dame de la Antigua.
  • Dans le Parc Naturel de Grazalema sont placés les villages de: El Bosque, Benaocaz, Villaluenga del Rosario y Ubrique.
    • Ubrique: restes de la cité romane d’Ocuri II ème. siècle a.J.C. située à le Salto de la Mora. Il s’agît d’un ensemble architéctonique: nécropole du colonnaire, architecture domestique et muraille.


Route des villages romanes: on peut faire deux parcours différents, un par l’intérieur et l’autre par les villages de la côte. Quelques villages sont aussi placés dans le circuit des Villages Blancs.

  • Route romane de la côte: Cádiz, San Fernando, Chiclana, Conil, Veger, Barbate, Zahara de los Atunes, Tarifa et Algeciras.
    • Cádiz: elle est la ville plus ancienne de l’Europe. Elle existait déjà dans l’année 206 a.J.C., pendant la période de domination romane (voir dans l’introduction)
    • Tarifa: cité romane de Baelo Claudio, du XI ème. siècle a.J.C.
    • San Roque: ruines romanes de la cité de Carteja dans le cartier de Guadarranque.

Route romane de l’intérieur: Medina Sidonia, Paterna de Rivera, Arcos de la Frontera, Espera, Bornos, Villamanrique, Prado de Rey, El Bosque et Ubrique.

  • Prado del Rey: à 5 Km. les restes de la cité romane d'Iptuci, ils restent les murailles et les tours du XI ème. siècles. Gisements de sel.
  • Medina Sidonia: du siècle I er. d.J.C. il existe l’infrastructure des égouts et de distribution publique de l’eau: travaux hydrauliques, égouts souterrains…
  • Benalup-Casas Viejas: il est situé dans le Parc Naturel de los Alcornocales, entre Medina-Sidoni et Vejer de la Frontera. Dans ses montagnes se trouvent beaucoup de grottes avec de peintures rupestres de l’époque du paléolithique et du néolithique. Les célèbres peintures de la grotte “El Tajo de la Figuras”, caractérisées par la grande quantité d’oiseaux est située là-bas. Ainsi que d’autre grottes: Grotte del Ciervo, Grotte del Bacinete, Grotte de la Laja Alta, Grotte de las Palomas

Pour ceux qui préfèrent visiter la côte et ses plages, ses monuments, ils ont presque 200 Km. De littoral. On l’appelle la Côte de la Luz et par la Côté Méditerranéen il y a une petite partie sur la Costa del Sol (Algeciras, San Roque, Sotogrande…):

  • Sanlúcar de Barrameda: Jardins Botaniques du XVIII ème.siècle dessinés par José Celestino Muti. Il est situé à l'embouchure de la rivière Guadalquivir, devant l'entrée du Parc Naturel de Doñana considerée la Réserve Biologique plus importante de l'Espagne. Ses plages sont: La Jara et celle de Bonanza.
  • Chipiona: village de vacances. Il a 4 plages avec une très bonne infrastructure: Regla, La Ballena, Tres Piedras, Cruz de Mar et de las Canteras.
  • Rota: Château de Luna du XIII ème siècle, Eglise de Notre Dame de la Expectación du XVI ème. siècle, églises baroques de la Caridad et de Saint Roque. Ses plages: Punta Candor et l'Almadraba
  • Puerto de Santa María: il est situé dans la Baie de Cádiz. Grand patrimoine artistique et monumental: Château de Saint Marcos du X ème siècle, Eglise du Priorat Mayor du XV ème siècle, Royale Plaza de Toros (les arènes). Ses plages ont beaucoup d'ambiance: La Puntilla, Valdelagrana, Fuentebravía, Puerto Sherry, la Caleta Real. Village avec beaucoup d'ambiance de vacances et touriste. Beaucoup de bons restaurants et bistrots de tapas.
  • Puerto Real: villege marinière et de l'ndustrie naval. Parc de las Canteras, il est situé dans la route de la Vierge de Lourdes.
  • San Fernando: elle est appellée "La Isla" (l'île), salines et mer, industrie portuaire.
  • Cádiz: ses plages: la plage de la Victoria est très large et longue et en été ils font du cinèma à l'air libre; Plage de Cortadura et Plage de La Caleta est la plage traditionnellement familiale et elle est placée en pleine centre ville.
  • Chiclana de la Frontera: salines, bois de pins et 9 Km. de plages. Dans l'Urbanisation de Novo Sancti Petri est situé la plage de La Barrosa cataloguée une des meilleures de la province. Sancti Petri: ressort touristique d'hôtels en 1er.ligne de la mer, pavillons, appartements, restaurants, 2 centres commerciaux avec boutiques et pharmacie, installations sportives comme 3 champs de golf, tennis, padel, école d'équitation, voile, windsurf, plonge sous marine, ski aquatique, louer de vélos...
  • Conil de la Frontera: village de pêcheurs avec 14 Km. de plages: Bateles, Fontanilla, Fuente del Callo, Calas de Roche, Calas de Poniente, del Quinto et Camacho. Beaucoup d'ambiance nocturne de jeunes gens. Bons restaurants.
  • Vejer de la Frontera: village médieval situé sur une montagne, vestiges arabes. Tout près il y a les plages de: Trafalgar et El Palmar.
  • Barbate: Château de Santiago. Village de pêcheurs et touristique. Ses plages: del Carmen, Yerbabuena, Caños de Meca et ses falaises. Plages vierges et très discretes.
  • Zahara de los Atunes: village de pêcheurs. Plages avec une bonne infrastructure hôtelière.
  • Tarifa: Ruines romanes de Baelo Claudio tout près de la Playa de Bolonia. Grâce au vent existant dans la zone on peut pratiquer tous les sports nautiques: windsurf (on joue de concours), voile, vol de cometes. Ses plages: Bolonia, Los Lances, Punta Palomas, La Plata, Valdevaqueros et Torre de la Peña.
  • Algeciras: il est le port plus près de l'Afrique et c'est d'où parte le ferry vers l'autre continent.
  • San Roque-La Linea-Sotogrande: Plages de Torreguadiaro, San Roque, Guadalnilón (vierge, avec dounes), El Cabrero (vierge avec dounes), Torrecarboneras (vierge).
  • Sotogrande: l'exclusive Urbanistion de Sotogrande héberge les meilleurs maisons, les VIPS plus discrets et l'ambiance plus fermé, mais elle est très jolie avec son port nautique et son infrastructure. La plage de Sotogrande est aussi très excusive. Ils ont des très bonnes installations pour faire du sport: tous les sports nautiques, du polo, un champs de golf "Valderrama" consideré un des deux meilleurs de la province. Champs de padel, de tennis,...Restaurants.

JEREZ DE LA FRONTERA: elle est située à 28 Km. de la capitale vers l'intérieur, donc il n'y a pas de plages, mais elle est intéressante par son charme et celui de ses gens et ses monuments historiques. Ses origines se trouvent dans le paléolithique, donc ils ont le temps de ramasser beaucoup de cultures laissées par les nombreux peuples qui l'ont occupé: les phéniciens, les tartesses, les romaines, quoiqu'en spécial les musulmanes. Jerez est situé en pleine campagne et il a beaucoup d'ingredients qu'ils attirent aux visiteurs: son cartier ancien fut déclaré Monument Historique et Artistique, la Royale Ecole Andalouse d'Art Equestre)les chevaux sont très importants à Jerez), le Circuit des Automobiles et des motociclysme, ses Caves de vin de Jerez et ses vins, ses bonnes communications par train, par avion, par mer et par route. Son ambiance et ses bons restaurants aussi. A remarquer:

  • Cathédrale: Plaza de la Encarnación. Elle fut bâtie dans le XVII ème siècle sur une ancienne mosquée majeure. Son style: baroque, gothique et neoclassique. A remarquer: la peinture de Zurbarán et les chapelles de l' Inmaculada, de las Animas et celle del Sagrario.
  • Cámara Oscura(chambre sombre): elle est placée dans la tour de l'Alcazar et dès là on a des vues spectaculaires sur la ville.
  • Mosquée et l'Alcázar: ensemble monumental, avec des Bains Arabes. Tout l'ensemble est du XIII-XV et c'est une concéntration de l'art islamique, almohade et crhétien.
  • Monastère de la Cartuja de Santa María de la Defensión: Ctra. Jerez-Los Barrios, Km. 5. Il est du XV ème siècle et son style est gothique tardif. A remarquer: les sièges du Coeur, le Retable Majeur et la Porte d'entrée de style renaissance.
  • Eglise de Santiago:Plaza de Santiago. Fue fundada por Alfonso X le Sage. Elle est gothique et baroque, merveilleuse.
  • Eglise de San Dionisio: Plaza Asunción. Del siglo XII-XV. Elle est de style mudéjar et gothique.
  • Royale Ecole Andalouse de l'Art Equestre: Av. Duque de Abrantes, Tel: 956 319 635. ¡Spectaculaire! Ils font de représentations qu'il ne faut pas manquer. On peut visiter aussi le Musé de los Enganches(attelages pour les chevaux).
  • Yeguada del Hierro del Bocado. (Troupeau de juments) Elle est située dans une propriété à la campagne nommée Fuente del Suero, Ctra.Medina-El Portal, Km. 6'5. Il est le troupeau de juments plus grand et plus important de juments cartujanos (une race) existant en Espagne.
  • Centre Andalous de Flamenco: Plaza de San Juan, 1. Il est indispensable une visite pour les amants du flamenco. 

Ils existent 5 Parcs Naturels dans la Province de Cádiz, en total 200.000 hectares de bois, zones humides, plages, salines:

  • Cádiz Parc Naturel de la Baie de Cádiz: Callejón Cohegen, 13, San Fernando, Tel.: 956 88 24 11. Ils sont 10.000 héctares de dounes, de roseaux, de falaises, de plages, avec sa flora et fauna. Il comprend Sanlúcar de Barrameda et Trebujena. Dans le parc on peut pratiquer: la voile, marche de montagne, les rondonnées à cheval et observer les oiseaux.
  • Parc Naturel de la Breña et Marismas de Barbate: (Tel.: 956 59 00 71). son 4.737 hectáres. Il arrive de Barbate jusqua Vejer. Là-bas on peut pratiquer: la marche à pied et en bicyclette et observer les oiseaux.
  • Parc Naturel del Entorno de Doñana: Avda. de Bajo de Guía en Sanlúcar de Barrameda, Tel.: 956 36 07 15. Il a 3.400 hectares et il comprend les municipalités de: Cádiz, San Fernando, Puerto Real, Puerto Santa María et Chiclana de la Frontera. Dans ce parc on peut visiter les salines, faire de la pêche, la voile, l'aviron et observer les oiseux.
  • Parc Naturel de la Sierra de Grazalema: Il y a 36.000 hectares de terrain et il comprend plusieurs municipalités: Algodonales, Benaocaz, El Bosque, El Gastor, Grazalema, Prado del Rey, Ubrique, Villaluenga del Rosario et Zahora de la Sierra. Dans ce parc on peut pratiquer baeaucoup de sports de montagne: de la marche de montagne, de l'équitation, de la bicyclette de montagne, de l'escalade, de multiaventure, de puenting,... Et aussi spéleologie et l'observation des oiseux.
  • Parc Naturel de los Alcornocales: Il y a 170.205 hectares, desquelles 161.000 elles sont situées dans la province de Cádiz. Il comprend les villages de: Alcalá de los Gazules, Algar, Algeciras, Arcos de la Frontera, Benaocaz, Benalup, Castellar de la Frontera vieja, Prado del Rey, Tarifa et Ubrique. Elle est la réserve europénne plus grande de chêne-lièges. On peut faire: de la marche de montagne, de la decente de canyons, de canoë-kayak, de sports de multi aventure, de la bivyclette de montagne, monter en globe aérostatic et du montagnisme. Ses montagnes sont très riches en flore et faune et elles sont pleines de grottes de peintures rupestres dantant de la période du paléolithique et du néolithique...(voir Benalup: Grotte del Tajo de las Figuras, Grotte del Ciervo, Grotte del Bacinete, Grotte de la Laja Alta, Grotte de las Palomas, dans la Route des villages Romanes)
Liens utiles

 

Guides d'autres provinces et dans autres villes de l'Espagne
Guide d'Alicante Guide d'Almería
Guide d'Avila Guide de Barcelone
Guide de Badajoz Guide de Cáceres
Guide de Cádiz Guide de Cantábria
Guide de Castellón Guide de Cuenca
Guide de Girone Guide de Granada
Guide de Guipúzcoa Guide d'Huesca
Guide des Iles Baléares: Mallorca, Ibiza , Menorca , Formentera Guide des Iles Canaries:
Tenerife, Gran Canaria, Lanzarote, Fuerteventura
Guide de Jaén Guide de Lérida
Guide de Madrid Guide de Málaga
Guide de Murcia Guide de Navarre
Guide de Pamplona Guide de Salamanca
Guide de Segovia Guide de Sevilla
Guide de Tarragone Guide de Teruel
Guide de Toledo Guide de Valencia
Guide de Zamora Guide de Zaragoza
Búsqueda personalizada
RSS
comments powered by Disqus
Compartir en Facebook
Twitter
Google
LinkedIn
Email