Le Figaro y José Luis Rodríguez Zapatero

Los franceses vuelven la mirada a España: Zapatero, ha sido elegido personaje “sorpresa” de 2004 para ‘Le Figaro’. También incluye, a Víctor Yuschenko o Nicole Kidman, entre otros.



L’inattendu : José Luis Rodriguez Zapatero, le novice passé de l’ombre à la lumièreL’arrivée au pouvoir le 14 mars dernier du jeune socialiste José Luis Rodriguez Zapatero, 43 ans, restera comme l’événement politique le plus inattendu de l’histoire démocratique espagnole. Donné perdant par les sondages une semaine avant les élections législatives, Zapatero a pourtant été le premier dirigeant d’un parti à être élu à la tête de l’exécutif dès la première tentative. Il est aussi le premier dirigeant à avoir envoyé le parti au pouvoir directement de la majorité absolue à l’opposition. Sur le plan international, son arrivée à la Moncloa a marqué un profond changement de cap. Dès son investiture, le dirigeant du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) a retiré les troupes espagnoles déployées en Irak sous l’exécutif d’Aznar.



Le nouveau premier ministre espagnol a aussi réalisé un virage à 180 degrés dans ses relations diplomatiques européennes, en se rapprochant de l’axe franco-allemand, au détriment de l’administration américaine. Sur la scène intérieure, Zapatero a également créé la surprise, en engageant des réformes sociales d’avant-garde: mariage homosexuel, amélioration de la loi sur le divorce et suppression des cours de religion obligatoires.Daine Cambon (à Madrid).


Añadir Comentario